partager

Gestion de générations

Dans un futur proche, que seront devenus les hommes, et les crustacés ? Après tout, on s’en fiche. Mais que sera devenu votre prêt ? Et votre fils ?

Clyde Charbonnier avait hérité son patronyme roturier, évoquant la basse besogne et la triste rudesse d’un pénible quotidien auquel il était devenu presque impossible d’échapper, d’une ascendance de mineurs et de forçats des chemins de fer. Une longue lignée d’hommes aux mains calleuses qui n’avaient connu que cette vie, et qui n’en avaient jamais rêvé de meilleure.
Clyde, lui, envisageait cette vie-là, qui depuis son premier souffle lui était destinée, comme un insurmontable cauchemar. Il haïssait ses aïeux pour lui avoir abandonné un patrimoine génétique aussi pauvre, un destin aussi inéluctablement pitoyable.
Cependant, ce fut grâce aux modestes économies de son grand-père, additionnées à celles que son père n’avait jamais dépensées lui non plus, que le jeune Clyde avait pu s’inscrire dans une grande école. Il avait obtenu le premier diplôme disponible, un IAP de première classe, et s’était affranchi de ses embarrassants souvenirs. Toutes les photos de familles avaient été brûlées. Tous ces instants de vie qui le liaient encore aux cheminots de son enfance furent, par le feu, délivrés de sa mémoire… Clyde n’embrasserait pas la carrière du rail, ah ça jamais ! Il estimait même n’avoir plus rien en commun avec ceux qui formaient cette corporation précaire.
Va de l’avant, Clyde ! Ne te raccroche pas à ton passé comme à un vieux doudou miteux ! Certains prétendent qu’en ignorant son passé un homme commettra encore et encore les mêmes erreurs. C’est sans compter sur la créativité de certains autres dans ce domaine. Clyde ne craignait pas de commettre ses propres erreurs, les pires que son arbre généalogique n’ait jamais connues.
Clyde Charbonnier était devenu, après cinq longues années d’étude et de débauche estivale, un bel homme élégant dont les privilèges s’accumulaient sans mesure. Il dînait chaque soir dans un grand restaurant, il fréquentait les courts de tennis et les ABC – Agences Bancaires de Créance – les plus cotés de la ville. En effet, Clyde avait, grâce à d’acceptables résultats scolaires, atteint le poste d’Ingéniopérateur d’Analyse et de Prospective. Une classification de première classe rétribuée par de confortables émoluments. Il pouvait de ce fait prétendre aux crédits rallongés, passe-droit à toutes les folies, à tous les projets.


Commentaire :

Drôle d’histoire, que cette projection en des temps lointains, toujours capitalistes, où même les coquillages se meurent.


Retrouvez cette histoire dans le recueil Les grands crocodiliens

acheter

Disponible


partager

Précédent

18 pages
Disponible
Version électronique : 1 €

Suivant