partager

Le Bombardier de Lascaux

Des extra-terrestres pacifiques envahissent un monde belliqueux.


En 2143, la Loi Pascal visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre força les industriels de l’automobile à pratiquer d’importantes modifications sur les moteurs de leurs véhicules, qui furent entièrement repensés par des armées d’ingénieurs grassement rémunérés. La résultante immédiate, applaudie par toutes les organisations écologistes, fut la réduction massive de CO2 dans l’atmosphère. Mais les moteurs nouvelle génération émettaient tout aussi massivement du Protoxide d’Azote (N2O), autrement appelé gaz hilarant. Au début, tout le monde trouva ça très drôle.
Et même aujourd’hui, on en rit encore.


Le colonel Franck Bizien-Barnabé, surnommé par les médias colonel double B ou encore Bombardier de Lascaux, observait le combat final depuis le périmètre extérieur du champ de bataille en mâchant un hot-dog dégoulinant de sauce. c’était impeccable, encore une fois. Une chorégraphie parfaite, servie par de véritables as de la danse… c’était la moindre des choses. Le Bombardier n’aurait pas toléré le plus petit accroc.

Lorsque le show s’acheva dans des salves de grenades et des bouquets de feux d’artifices, les hourras du public saluèrent une nouvelle fois glorieusement les valeurs de la guerre. Double B termina sa saucisse, jeta le pain en trop et suça les extrémités de ses doigts en rejoignant les coulisses.


Commentaire :

Tourné en dérision, l’un des plus importants évènement de l’histoire de l’humanité pourrait virer à la catastrophe. La Bombardier de Lascaux, militaire retraité et dorénavant directeur d'un cirque de guerre, se languit d'une guerre véritable, récompensée par le sang et les os brisés d'un monceau de cadavres abattus de sa main, qui le couvrirait de gloire et d'une auréole indélébile... Seulement, c'est devenu chose impossible sur cette Terre, où aucune guerre n'échappe au cadre du spectacle organisé. De la plus triste des fictions. La seule solution pour le Bombardier : l'invasion de Terra Rigolis par des extra-terrestres privés de zygomatiques.


Retrouvez cette histoire dans le recueil Un dernier homme, pour la route ?

acheter

Disponible


partager

Précédent

28 pages
Disponible
Version électronique : 1 €

Suivant