partager

Les piétons lunaires

Étiez-vous devant votre téléviseur en cette matinée du 21 juillet 1969, pour voir un homme descendre la plus fabuleuse des échelles ?


Le 20 juillet 1969 à 20 heures 17 minutes et 39 secondes UTC, le LEM alunissait dans la mer de la Tranquillité après un voyage de 400 000 kilomètres à travers l’espace.
Quelques minutes plus tard, en étant le premier homme à marcher sur la Lune, Neil Armstrong devenait mondialement célèbre…
Mais Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont-ils réellement marché sur la Lune, comme toutes les télévisions du monde l’ont montré ? Vous n’en doutez pas ? Et bien eux, après de nombreuses années passées sur Terre, n’en sont plus si sûrs !


Tandis que Neil Armstrong gambadait avec une déconcertante légèreté entre les cratères lunaires, soulevant des nuages de poussière brillante à chacun de ses appuis au sol, et que derrière la visière embuée de son casque son visage radieux se fendait d’un large sourire, Buzz Aldrin, lui, s’extirpait à son tour du LEM, à reculons, par le sas encombré de câbles enchevêtrés. Son pied droit tâtonnait nerveusement à la recherche du premier barreau de l’échelle. Il s’apprêtait à poser le pied sur un monde étranger, un sol déjà couvert par les empreintes de Neil Armstrong.
Buzz descendit le cœur battant.
« Cette foutue échelle, grommela-t-il, n’est pas si courte que ça ! »
« Je n’y arriverai jamais ! répéta Buzz, affolé. Jamais ! Jamais !… »



Commentaire :

Les piétons lunaires ne surfe pas sur la présomption du complot, de la manipulation médiatique. Elle part du postulat incontesté qu'ils y sont allés. (L'auteur peut aussi se tromper.) Passé la gloire et la célébrité, que reste-t-il de deux astronautes cloués au sol. Au sol de la Terre. Il n'en reste plus grand chose. Vous le découvrirez dans la nouvelle.


Retrouvez cette histoire dans le recueil Les piétons lunaires

acheter

Disponible


partager

Précédent

35 pages
Disponible
Version électronique : 1 €

Suivant