partager

Un hamac pour deux

Leur lanceriez-vous plus qu’un regard, voire même une petite pièce ? De la caisse du supermarché au caniveau d’en face, suivez le quotidien mélodramatique de deux inséparables camarades de coudées.


Toute la journée vautrés dans leur bric-à-brac, Daniel et Dagobert, les deux clodos du coin des Halles Saint-Louis, regardaient passer les gens ; sans toutefois les insulter. Ils ne leur demandaient rien non plus. Ces deux-là avaient pris leurs marques et leurs petites habitudes. Comme un mari qui peine à soulever ses pieds du tapis pendant que son épouse passe l’aspirateur autour de lui, Dan et Gob ne se levaient plus pour laisser les balayettes rotatives des camions de la voirie entretenir le trottoir.
— Comment t’en es arrivé là, Gob ? questionna Dan en observant son reflet dans la vitrine du Shopishoplus dressée de l’autre côté de la rue où les voitures circulaient au pas entre les piétons.
La vitrine du petit supermarché du Multiplexe Saint-Louis lui renvoyait l’image d’un type sans espoir, n’ayant que la rue où aller… Vêtu d’une vareuse déchirée, ouverte sur un t-shirt imprégné de taches, d’un pantalon en toile usé, effiloché, et de tennis aux semelles décousues… Il glissa un marque-page dans son livre (Chaîne autour du Soleil de Clifford D. Simak, le grand maître de la science-fiction pastorale) et le referma, prêt à écouter son aîné.
Gob, un sage ayant accumulé une grande expérience des choses, se lançait parfois dans de longs monologues desquels son jeune acolyte ne perdait pas une miette… Il appelait ça des leçons de vie.
— Aaaah, tu sais c’que c’est, ronchonna-t-il en ôtant un brin de tabac de sa lèvre boursouflée… Ma femme s’est tirée avec les gosses, à la suite de quoi j’ai perdu mon boulot…
— Ça fait longtemps ?


Commentaire :

Fresque locale d’un quartier abandonné, abandonné par la mairie, par ses commerçants, et par ses habitants, qui n’ont plus d’yeux que pour leurs miroirs.


Retrouvez cette histoire dans le recueil Les piétons lunaires

acheter

Disponible


partager

Précédent

26 pages
Disponible
Version électronique : 1 €

Suivant